Bienvenue en 1976, durant la 6ièmme année des Maraudeurs à l'école de magie poudlard.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu de silence dans ce cours chers élèves ou je vous fauche...

Aller en bas 
AuteurMessage
Seikyo Akumu/Kagi

avatar

Date d'inscription : 24/01/2014
Messages : 13
Masculin Emploi/Année d'étude : Assistant du professeur Slughorn/Professeur de potions quand il n'est pas là
Localisation : *se rend compte qu'il s'est paumé dans le château* D8 AAAAAAAAAAAAAH !!!!!!!!
Humeur : ~I BELIEVE I CAN FLYYYYY !!!!~

MessageSujet: Un peu de silence dans ce cours chers élèves ou je vous fauche...   Ven 24 Jan - 18:01

¤ Présentation de votre personnage : ¤
° Avatar :Izumi Shuuhei
° Nom : Akumu
° Prénom : Seikyo
° Surnom : Le Faucheur, le Roi d'Argent, Gigi-chan, le cinglé en gris, ce petit crétin je le déteste je veux le tuer !
° Âge : Cent-dix hivers frisquets...
° Date de fête / Origine : Quelque part dans la période de la fête O-bon, en...euh...1866, à Kyoto...enfin...il est d'originaire de Kyoto de par ses parents mais est né à Londres.
° Emploi / Année d’étude : Vous voyez le taré qui fait toujours sauter une ou deux potions par trimestre à sa propre tronche ? C'est votre professeur de potions...Ahem...je sais, vous auriez préféré quelqu'un de moins...euh...potentiellement dangereux ?
° Orientation sexuelle : Bisexuel
° Situation couple : C'est tellement compliqué qu'on va plutôt résumer cela dans l'histoire - merci cher lecteur de bien vouloir te munir d'un verre d'eau et d'un cachet d'aspirine; ou plutôt de toute la boîte tant qu'à faire.
° Votre sang : Sang-Pur
° Animal de compagnie : Souvenez toujours que son chat mâle s'appelle Hadès.
° Quel forme prend votre Patronus : Son Patronus a la forme d'un dragon oriental majestueux; rendant ainsi hommage à sa défunte épouse qui les adorait.
° Quel forme prend votre Épouvantard : Lui-même.
° Votre baguette : Sa baguette est en bois de cyprès. Bien que l'on dise que les baguettes faites dans ce bois sont associées à la noblesse et promettent à leur propriétaire une mort héroïque; bien que de nos jours on se contente juste d'avoir un tempérament du genre prêt à se sacrifier pour les autres/ses idéaux. On dit également que les propriétaires des baguettes faites en bois de cyprès ne craignent pas d'affronter leur part d'ombre ou bien celle des autres; Seikyo n'a en aucun cas peur d'affronter son propre Epouvantard - le fait que son Epouvantard soit lui-même vous sera expliqué amplement dans la partie Histoire. La baguette de Seikyo est en bois de cyprès donc, et est également fine, d'une certaine flexibilité et mesurant vingt-quatre centimètres. Elle contient un morceau de ventricule de dragon.
° Pouvoir particulier : Hum...le fait d'être atrocement taré ?!...euh non c'est pas cela...paraître stupide et ridicule quand il se prend les pieds dans sa robe et quand il mange des biscuits pour chien en plein cours ?...euh...non plus, on en est loin...faire très peur alors ? Hum...on se rapproche un peu...Un don certain pour faire sauter les potions à la tête d'un élève mais surtout la sienne ?...euh...en partie mais non...hum...qu'est-ce que cela pourrait être donc ? Le fait d'avoir une faux étrange dans son bureau ? Ah...peut-être...mais je ne pensais pas spécialement à cela...qu'il dorme dans un cercueil ? Non plus...Bon d'accord, je vais vous donner la réponse, on ira plus vite ainsi: il s'agit d'un sorcier à la puissance relative dont l'Animagus prend la forme d'un dragon oriental; il lui a fallu plusieurs années d'entraînement et de méditation pour y parvenir. En revanche, la taille de ce dragon oriental est parfaitement ridicule (Un mètre cinquante) par rapport à la taille véritable d'un dragon oriental le plus commun (plusieurs mètres, minimum deux ou trois) et les couleurs sont ternes (noir, blanc, gris, argent) contrairement aux couleurs habituelles de ce type de dragon (rouge, or, bleu, vert, pourpre, orange) prouvant qu'il ne s'agit là que d'une pâle transformation et non d'un véritable dragon oriental. En revanche, comme tout dragon oriental, il est à même de savoir cracher du feu - on se calme, c'est pas un lance-flamme (à moins qu'il n'ait avalé de l'alcool avant mais bon...ce fait est un cas exceptionnel), restons réalistes, Seikyo crache du feu, certes, mais pas en très grande quantité; vous avez vraiment pas vu sa taille de dragon pas vrai ? Plus un dragon oriental est grand, plus son jet de flamme est puissant et peut carrément devenir un vrai lance-flamme - voire pire - là le professeur ne fait qu'un mètre cinquante en mode dragon oriental; imaginez donc son jet: à peine moins d'un mètre, mais cela peut tout de même quelques dégâts; 45°C de flammes dans la tronche, généralement c'est vraiment très peu pour un dragon, mais cela fait mal. Il peut également s'envoler, mais c'est tout. Je tiens à préciser que pour maîtriser cette forme avec les pouvoirs allant avec, il lui a fallu entre vingt et trente ans d'entraînement, d'isolement et de méditation; donc entraînement draconien - ahah ! *sort* - et intensif pour y parvenir: il a même failli décéder à plusieurs reprises. Une preuve ? Allez donc voir dans la partie physique pour que je vous y indique les cicatrices que lui ont laissé la vie; et son entraînement.
° CODE : Validé part Kaite Potter / Nagini !
° Groupe désiré : Professeur de Poudlard - je trouvais que cela manquait d'enseignants et de personnel sur ce forum !

° Votre Histoire : °
Pardon ? Ici on commence par la partie la plus dure et la plus complexe de la fiche de présentation et on termine par le plus simple ?! Eh bien donc ! Relevons ce défi !
Oh ! Avant d'oublier et pour éviter de vous perdre chers lecteurs, je vais me présenter un peu: Je m'appelle Akuma et je suis la narratrice de cette histoire; c'est moi qui raconte les aventures de ce personnage portant le nom de Seikyo Akumu, surnommé Kagi.
Bref...êtes-vous prêts à vous plonger dans l'histoire de ce personnage ? Vraiment ?...bien...c'est parti...


________________


De nos jours, à Poudlard, le professeur Seikyo repense de nouveau à la décision du respectable professeur Slughorn. Cet homme, dont il était l'efficace et serviable assistant malgré qu'il soit en réalité plus âgé que lui, avait décidé de partir en voyage à l'étranger pour une raison qui lui est inconnu; en réalité il n'a pas bien écouté ce jour-là, abasourdi par la décision, et cela, il l'avoue volontiers.
Doucement, on le voit s'allonger dans sa chambre, et regarder le plafond. C'est la nuit. Tranquillement il rêve de son passé, blotti confortablement au fond de son cercueil.

-Et dire que tout remonte à quelques dizaines d'années de cela ! Si seulement mes élèves le savaient...


****


Masaru et Mayu Akumu venaient de se marier, avec la bénédiction des deux familles et ensemble ils allaient habiter Londres; désir du mari, mais je ne saurais absolument pas vous dire pourquoi. Peut-être parce qu'à cette époque, l'Angleterre était une grande puissance économique et qu'il souhaitait que son enfant à naître ait un avenir ou que sais-je encore ? Quoiqu'il en soit, si cela est cette raison, je ne peux que comprendre votre désarroi. Le couple est composé que de sorciers dont la magie aurait permis un niveau de vie assez élevé par rapport aux simples Moldus. Mais hélas, je ne suis pas en mesure de vous révéler les désirs de Masaru, je ne peux que témoigner.
Enfin qu'importe...
Masaru était le descendant d'une digne famille de sorciers japonais, toute sa famille était une lignée de Sang-Purs; à un seul détail près: le destin voulut que son arrière grand-père s'entiche de ce qui était semblable à une Vélane, mais cela remonte à bien loin. Sa femme, la jeune Mayu, était née également dans une famille de Sang-Pur; un seul Moldu dans sa famille, mais le problème fut très vite résolu - devinez comment...
Bref...ne tergiversons pas trop ce ne serait plus une fiche de présentation autrement...

Ainsi naquit le jeune Seikyo en 1866 au mois de juillet, correspondant au Japon à la période de la fête O-bon - fête des morts - mais ce fut hélas un tel bazar pas possible que le jour exact de sa naissance fut oublié et on se contenta de dire qu'il était né au moment de la fête des morts japonaise; sympathique tout cela...Personnellement, je pencherai pour le 13 juillet, mais cela n'est qu'une hypothèse de ma part; veuillez ne pas en tenir forcément compte, sauf s'il vous faut véritablement la date exacte, je dirai le 13 juillet 1866.
Il vivait dans d'agréables conditions étant enfant, dans un petit manoir sans ambition mais qui valait la peine car caché aux yeux des Moldus; ils étaient libres et en paix.

Puis il y eut la période scolaire. Poudlard.
Le Choipeau l'envoya à Serpentard; il ferait un bon élève de Serpentard. Lui, ne sut quoi dire à l'époque.
Une bonne scolarité et des bonnes notes, voilà ce que je peux dire de lui. Et des examens réussis bien sûr. Peut-être moins en Divination, la seule matière où il eut un Désolant d'ailleurs. Un Optimal en Potions, en Astronomie et en Défenses contre les Forces du Mal, un Effort Exceptionnel en Métamorphose et en Enchantements. Et un Acceptable pour le reste des matières.

Après la période Poudlard il avait envie de voyager, de retourner à ses racines nippones. Il quitta Londres quelques temps pour revenir en 1888; il a alors vingt-deux ans. Il retourne voir ses parents, avec lui une femme; les parents sont heureux de savoir leur fils aussi souriant et joyeux et acceptent leur mariage, quant bien même la demoiselle n'est pas une sorcière mais une Moldue. Oh qu'importe après tout, s'il est heureux. Masaru et Mayu furent heureux d'apprendre la naissance de la petite Ai, leur petite-fille. Elle avait trois ans quand elle fut tuée avec sa mère.
Seikyo n'a jamais su qui était leur assassin. Il était à l'autre bout de la ville, achetant un cadeau pour l'anniversaire de sa fille, lorsqu'on retrouva leurs corps en morceaux et baignant dans leur sang. Ce souvenir le traumatisa; et on ne peut pas ressusciter les morts, il dut s'y résoudre. Ses parents le regardèrent s'enfermer, mélancolique. Il cherchait un moyen de faire perdurer leur souvenir, il ne pouvait pas les oublier.
C'est ainsi que son Patronus prit la forme d'un majestueux dragon oriental, comme les aimait sa femme qui portait le doux nom de Yakumo; et sa petite Ai adorait également les histoires à leur propos. Bien sûr il rechercha l'assassin, mais il ne savait pas quoi faire. Il était simplement désemparé; et inutile d'indiquer que tout ne fonctionnait pas de la même manière au XIXème siècle que de nos jours, en 1976.
Au passage, comme pour oublier l'absence de sa femme et de sa fille, il se plût à aimer Londres au XIXème siècle, avant d'en partir en 1918; il repartait vers le Japon. Et il demeurât là-bas durant trente longues années à s'entraîner pour devenir un Animagus. Peu lui importait le prix. Trente années à subir un entraînement quotidien et draconien, si difficile qu'il aurait déjà dû périr. Mais il survécût. Son Animagus était devenu un terne dragon oriental d'un mètre cinquante à peine, mais il en était devenu un. Trente ans de dur labeur, laissant de profondes cicatrices lui barrant le visage, et tout son corps, laissant certaines brûlures également. Trente ans de solitude et de méditation.
Il finit par rentrer à Londres et s'y installer définitivement. Il était las et le souvenir de Yakumo et de Ai le hantait chaque jour. Il devait trouver quelque chose à faire, n'importe quoi ! Il s'attachât alors à lire tous les ouvrages de la bibliothèque du manoir; entre temps ses parents décédèrent et il en fut si triste qu'il ne sortit plus jusqu'à ce que tous les livres soient lus, cela lui permettait d'oublier sa solitude. Au passage il acquit tout de même quelques connaissances utiles, notamment sur les potions et il est inutile que je vous rappelle que cela lui sera utile pour plus tard, ainsi que le fait qu'il ait été un très bon élève concernant cette matière; Optimal aux examens de septième année, tout de même.

Grosse ellipse temporelle où là nous perdons la trace de Seikyo jusqu'en 1974. Ne me demandez absolument pas ce qu'il s'est passé à ce moment précis, j'adorerai le faire ! Mais si je vous le dis je vais vous spoiler une partie trop intéressante niveau intrigue de l'histoire; et qui a un rapport avec les futurs rps, alors on se calme derrière son écran ! De plus, où serait alors le plaisir d'écrire et de lire une histoire, hum ?
Bref...
Sachez seulement que sa peur de lui-même provient de ce qui s'est passé durant cette ellipse temporelle, ainsi que le choix de porter son surnom de Kagi.

1974, Seikyo se trouve âgé - mais un sorcier a une de ces durées de vie... - mais s'ennuie profondément. Il ne sait que faire. Il se rend alors simplement à Poudlard, il y aurait peut-être quelque chose pour lui, non ? Il demande si le poste de professeur de potions est disponible et on lui répond que non; déçu il s'apprête à rebrousser chemin mais ledit professeur arrive et annonce qu'il aurait certainement besoin d'un assistant. Seikyo saute sur l'occasion, expose sa science et ses connaissances; il devient alors l'assistant du professeur Slughorn et se montre quelqu'un de serviable et d'efficace.
Puis...1976. Là, il n'avait pas bien compris. Le professeur Slughorn partait en voyage pour une petite période indéterminée ?! Bon, soit. Mais proposer au directeur son assistant comme remplaçant en attendant...quoi ?!

-Je vous demande pardon ? Vous voulez que je les traumatise ces pauvres gamins ?! avait alors annoncé, sans sourire, l'assistant.

Mais la décision du professeur était ferme et c'est Seikyo qui fut nommé professeur à sa place, en attendant le retour d'Horace Slughorn.
Seikyo n'en revenait toujours pas.

-J'espère que les gosses n'ont pas peur d'avoir des potions leur sautant à la gorge ! s'était-il exclamé sarcastiquement.


****


-Demain j'ai cours...Pourvu que les gamins soient prêts pour l'interro...Bast ! Ils n'avaient qu'à réviser !

Seikyo finit par s'endormir, en attendant demain. Le passé était le passé, on ne pouvait revenir dessus. Et puis...il se trouvait trop vieux pour toutes ses âneries.
Cent-dix ans déjà, et dire que mentalement cela se négocie toujours...

° Votre Caractère : °
Hum...là j'hésite à comment vous décrire la personnalité de cet homme...bon alors attendez...on va faire quelque chose de simple; nous allons faire cela en deux parties: en quoi est-il gentiment taré et en quoi il est dangereux. Ce devrait faire l'affaire.
Bien...débutons...

Un personnage qui saute dans les escaliers en hurlant "I BELIEVE I CAN FLYYYYY !!!!!" dès qu'il sait qu'après son saut il va se rétamer lamentablement au sol, vous pouvez être sûrs et certains chers lecteurs qu'il s'agit bel et bien du professeur de potions le plus loufoque et le plus déjanté que les élèves aient eu. Il faut dire que cela ne court pas les rues des gens comme lui; mais allez donc vous plaindre au professeur Slughorn, c'est lui qui a nommé son assistant professeur et a insisté auprès du directeur ! Mais vous avez lu l'histoire au moins ?! Alors pourquoi je me répète, hein ?! - non la narratrice n'est en rien sénile, en revanche c'est peut-être le cas de Seikyo...bref !
Loufoque, déjanté, excentrique, de quoi le faire passer pour un être peu dangereux et gentiment cinglé; absolument rien de dangereux. De plus il est une personne aimable qui sourit tout le monde, rit sans arrêt ou presque et a toujours du sarcasme à revendre; il est parfois cynique, mais peut se montrer adorable. Lorsqu'il y a peu, il n'était que l'assistant du professeur Slughorn, il se montrait un assistant excentrique, plaisantin, mais aimable et surtout serviable et très efficace.
Il est galant avec les femmes. Il ne supporte pas les pleurs des enfants car cela lui rappelle sa petite fille; et il serait prêt à tuer quelqu'un pour ne pas qu'un enfant souffre, quitte à se faire souffrir lui-même.
C'est un être qui aime les jeux d'esprit et les énigmes et il aime beaucoup la lecture, que ce soit des ouvrages sorciers ou bien Moldus. Il adore les échecs et sa variant japonaise, le shogi; ce dernier est presque imbattable au shogi - presque - et de son temps il était un excellent joueur de shogi.
En cours, il essaie de ne pas être trop sévère, mais quelqu'un de sympathique, mais ferme sur ses idées et sur ce qu'il demande. Il est aussi incorruptible et juste envers tous. Pas de favoritisme, même envers les Serpentards dont il a été un élève de cette maison jadis. Il ne supporte pas l'insolence. Je dirai même qu'il a une petite préférence pour les Gryffondors malgré leurs différends; "Mais ils me font toujours rire !", répond t-il toujours quand on lui demande pourquoi préférer les Gryffondors aux Serpentards qui sont pourtant censés avoir sa préférence - vous ai-je déjà dit que ce bonhomme est bizarre ?

Être énigmatique en somme, car s'il parait tout juste excentrique, il cache en réalité bien son jeu.

En effet, il serait parfaitement capable de tuer une personne de sang-froid si les circonstances l'obligeraient à le faire - sauf un enfant. Il peut se montrer violent physiquement mais principalement verbalement; mais trop rares sont ces fois et aucun élève ne l'a jamais vu ou entendu le faire. Il peut menacer quelqu'un de façon tout à fait implicite ou explicite, en le regardant dans les yeux et en mangeant un biscuit pour chien, tout en gardant son calme - et souriant; il ne perd que rarement son sourire.
A ce propos, il possède deux sortes de sourire: celui qui dit "Pwahahaha !!! Qu'est-ce que je me marre !" et l'autre; "Maintenant tu te barres en courant, tu ne te retournes pas sinon je te bute et je te bouffe." - en gros c'est ce qu'il veut dire, le dernier; non c'est juste pour la forme, il ne mange personne, c'est pas un cannibale alors on se calme !
En réalité, Seikyo peut se montrer manipulateur si jamais il a besoin de quelque chose, mais sachez que jamais, ô grand jamais il ne peut trahir ce en quoi il croit dur comme fer. Idem, il est capable de mentir, mais il peut parfaitement omettre quelques détails - "-Je ne vous ai pas menti voyons ! J'ai juste oublié de vous dire quelque chose...ce n'est pas dissimuler la vérité d'omettre; seulement oublier de la dire...Et en ce cas, je ne suis point un menteur !".
Kagi n'est pas hypocrite et peut parfaitement dire tout haut ce que n'importe qui pense tout bas. Il peut plaisanter de n'importe qui, que lui importent peu les conséquences, et surtout il sait plaisanter de lui-même.
Il est parfois exigeant avec tout le monde, mais il peut se le permettre car il est encore plus avec lui-même.

Et maintenant...mais à quoi ressemble ce doux dingue en gris ?!
Mais apprenez donc à lire et lisez ce qui suit, voyons !

° Votre Physique : °
Un mètre quatre-vingt cinq pour soixante-dix kilos d'une très fine musculature, une peau laiteuse, plutôt pâle couleur cadavre diront certains. Ses yeux ont une étrange couleur verte pour une personne née de parents japonais, il a plusieurs nuances de vert dans l'iris de ses yeux: vers le blanc de l'œil, on constate une nuance foncée, du vert émeraude, tandis que vers le centre on peut y déceler une nuance de jade et vers la pupille on y voit du vert péridot.  Les cheveux de Seikyo sont longs et gris, cachant ses yeux d'une couleur physiquement étrange pour n'importe qui. Ses cheveux sont gris parce qu'il est bien sûr âgé; cent-dix ans tout de même, il a vécu l'époque industrielle où l'Angleterre était la première puissance économique mondiale et a adoré voir le pays prospérer, enfin, cela vous le saviez déjà.
Seikyo aime profondément encore Londres du XIXème siècle dans laquelle il a grandi et vécu, lorsqu'il n'était pas à Poudlard. Il aime s'habiller encore comme à cette époque, il a même gardé ce haut-de-forme bizarroïde qu'il porte encore aujourd'hui.

Ses vêtements rappellent donc le XIXème siècle, du moins lorsqu'il ne porte pas sa robe de sorcier couleur noire de chez Madame Guipure; le noir étant une de ses couleurs préférés, il trouve cependant dommage qu'elle ne fasse presque que des vêtements de cette couleur - "-Allons très chère, une sorcière aussi souriante que vous devrait savoir faire autre chose que des vêtements pour sorciers de couleur aussi triste !"
, dit-il la première fois qu'il vient se faire confectionner une nouvelle robe de sorcier avant de se rendre à Poudlard en tant que professeur.
Mais il n'a jamais eu à se plaindre de la qualité des habits que Madame Guipure confectionne. Dessous sa robe, il porte un pantalon noir et une veste rappelant les vêtements des nobles du XIXème siècle; sa veste est alors verte, souvent grise, pourpre ou bleu, il en a également une de couleur améthyste et les boutons sont en or. Il ne porte que des chemises blanches ou couleur nacre, noires ou grises, jamais d'une autre couleur; sauf cas très exceptionnels. Parfois il porte des gants de cuir quand il sort à l'extérieur et qu'il fait froid. Ses chaussures sont toujours noires. Il porte souvent des chaussures à petits talons - on l'entend marcher dans les couloirs - qu'avaient certains nobles du XIXème siècle pour paraître plus grand; pour lui cela ne lui rappelle que son enfance parce qu'il était tout petit.
Son manteau est long et gris clair - pour changer de couleur, tiens...
Il possède une montre à gousset en or et à chaînette faite dans le même métal. Il y a des émeraudes incrustées dedans qui forment un dragon et le symbole de l'infini - un huit couché - est gravé sur le côté. Quand on l'ouvre, on peut y voir d'un côté les aiguilles en or qui indiquent l'heure anglaise et de l'autre, la photo de sa femme et de sa fille; elles sourient à l'objectif, la petite fait "coucou" de sa petite main à son père qui prend la photo, et sa femme prend la gamine dans ses bras.

Il manie sa baguette avec une grande précision et une incroyable dextérité, et il a une certaine grâce dans les mouvements de son poignet. Parfois on dit qu'il fait apparaître sa baguette comme par magie - en fait il est juste très rapide et elle est cachée dans la manche de sa robe de sorcier; il a crée un petit mécanisme attaché à son avant-bras droit pour ce faire.
Il a une affinité particulière avec sa baguette magique à qui il parle souvent, comme à une vieille amie et en prend grand soin comme s'il s'agissait d'un petit animal de compagnie fragile. Son chat Hadès en serait presque jaloux et l'aurait certainement abîmée s'il n'était pas intelligent pour comprendre qu'un sorcier sans baguette n'est plus grand chose. Seikyo murmure étrangement des mots d'amour à sa baguette et on le soupçonne d'être fou; c'est sûrement le cas, et c'est déjà dit plus haut. Sa baguette magique s'appelle Chouquette; enfin...il l'a nommé ainsi.

Cent-dix ans, mais il a toujours la forme apparemment; il aime danser la valse - avec grâce et beauté je vous prie, monsieur sait très bien danser les danses de l'époque, c'était sa jeunesse tout de même ! - et sait encore se battre. C'est un escrimeur ayant de l'expérience mais avec l'âge n'est pas forcément le plus redoutable des adversaires; contrairement à sa jeunesse. Par contre, on le surnomme le Faucheur Gris et ce n'est pas pour rien: il possède une faux dans son bureau aux allures peu communes déjà décrite.

Il dort dans un grand cercueil qu'il aurait lui-même fabriqué - c'est qu'une rumeur, n'écoutez pas les on-dit, il l'a simplement acheté et a lancé un sort pour qu'il ne s'abîme pas.

Il apprécie peu les lumières vives et encore moins celle du soleil; ce n'est pas un vampire, voyons ! Ses yeux sont simplement sensibles et il aime à préserver son teint pâle. Si certains le prennent pour un vampire, c'est qu'il prétend être allergique à l'ail et adorer le sang; en réalité il ne supporte pas du tout l'odeur de l'ail qui incommode son odorat et le fait s'enrhumer - bien qu'il en apprécie le goût; c'est un être paradoxal - et il aime juste faire peur aux gens en prétendant adorer le goût du sang.

Quand on le voit, on hésite entre avoir peur de lui, rire de ses habits ridicules ou être totalement indifférent. Mais cela, ce n'est que parce qu'on le voit en étant le simple professeur Akumu, alias Kagi - il aime quand on l'appelle Kagi-sama.
Son Animagus fait rire les autres: une pâle imitation de dragon oriental aux couleurs si ternes et au petit souffle de feu qui peut cependant s'envoler durant un moment...pfft ! Il est vrai qu'il aurait pu mettre ce temps à profit pour une forme d'Animagus plus simple et il aurait ainsi pu être un loup majestueux aux pouvoirs épatants ou bien autre chose...Non il a choisi un Animagus de dragon oriental et certains se moquent de lui. Mais cela, ce n'est que parce qu'il veut qu'on le perçoit ainsi.

Attendez de le voir en colère. Attendez qu'on s'en prenne à lui et surtout ses élèves...croyez-moi, vous allez vite le regretter. Une seule personne a réussi à le voir dans cet état; cette personne ne pourra jamais vous décrire cette apparence. Mais il peut paraître très effrayant quand il le souhaite. N'oubliez jamais une chose chez lui, il ne laisse apparaître que ce qu'il veut montrer.